La maison dans laquelle se tient L’aparté était la résidence secondaire de mon arrière-grand-père Pierre Guyard, maire de Boisgervilly de 1935 à 1944. Il venait souvent au domaine afin d’assouvir ses deux passions ; la chasse et la pêche. Mon grand-père, né en 1937, a passé une partie de son enfance près de ce lac, ses souvenirs sont vagues, mais son sourire en coin en dit long sur les beaux moments qu’il a pu vivre dans cette campagne. Ce domaine était déjà entièrement dédié aux activités de loisirs, c’était un lieu de rassemblement pour la famille, les amis, un petit bout de nature à l’écart du monde où il faisait bon vivre. On y venait pour manger, se promener, se baigner, faire du bateau, pêcher, chasser, faire la fête... Rien de bien différent des activités de nos jours.


Alors que la nuit tombe se présente comme l’assemblage de deux expériences menées en parallèle ; un travail de mémoire et d’archives de cette histoire familiale et une recherche sensible sur le territoire par la photographie. Au fil des saisons, j'ai exploré les berges du lac à la nuit tombante accompagné de mon appareil photographique et des souvenirs glanés auprès de mes proches. Il en résulte un paysage fantasmé où vient s’entremêler les songes d’un territoire épargné et les anecdotes du passé.

Using Format